Imprimer

 

L’évolution de la société, la volonté de mieux faire partager les valeurs de solidarité, de respect mutuel et de laïcité nécessitent que soit résolument mise en place, poursuivie, ou renforcée une véritable éducation à la citoyenneté de tous les élèves, mobilisant l’ensemble des acteurs de la communauté scolaire.

Créé par le décret 2005-1145 du 9 septembre 2005, le Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) s'inscrit dans cette exigence. C'est une instance de réflexion, d'observation et de proposition qui conçoit, met en œuvre et évalue un projet éducatif en matière d'éducation à la citoyenneté et à la santé et de prévention de la violence, intégré au projet d'établissement.

Le CESC organise également des partenariats en fonction des problématiques éducatives à traiter.

Ainsi  :

Le CESC, comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté constitue une instance de réflexion, d’observation, de veille, qui conçoit, met en œuvre, évalue un projet éducatif en matière de prévention et d’éducation à la citoyenneté.

Le CESC contribue à l’éducation, à la citoyenneté, à la santé et au développement durable par des actions de prévention.

Le CESC se compose des personnels d’éducation, sociaux et de santé de l’établissement, des représentants de personnels enseignants, représentants de parents, représentants des élèves.

Le CESC peut associer à ses travaux les partenaires compétents susceptibles de contribuer utilement à la politique éducative et de prévention de l’établissement.

Le CESC est présidé par le chef d’établissement.

Le CESC peut associer à ses travaux les partenaires compétents susceptibles de contribuer utilement à la politique éducative et de prévention de l’établissement, il est présidé par le chef d’établissement.

Le CESC est un dispositif propre à chaque établissement scolaire avec un pilotage adapté au plus près des réalités du terrain.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn